mypension.be
Vous êtes ici: Futur pensionné Pension de survie et prestation de transition
Pension de survie et prestation de transition

Demandez votre pension
Formulaires
Aperçu d’applications eID
under construction

Actuellement, vous trouvez les informations relatives aux pensions de salariés et des fonctionnaires sur deux sites différents.

Vous vous trouvez pour l'instant sur le site internet qui contient les informations relatives aux pensions de salariés. Vous cherchez des informations relatives aux pensions de fonctionnaires ? Dans ce cas, cliquez en haut de cette page sur l'onglet "pensions de fonctionnaires".


L’introduction, à partir de 2015, d’une allocation de transition a profondément modifié la législation autour de la pension de survie. Cette nouvelle règlementation est appliquée suivant le décès du conjoint après le 31 décembre 2014, et  implique qu’une personne ne remplissant pas les conditions d’âge (45 ans) pour obtenir une pension de survie a éventuellement droit à une prestation de transition pendant :
  • 12 mois, (sans charge d’enfant) ;
  • 24 mois, (avec charge d’enfant).

En cas de décès, la pension de survie permet au conjoint survivant d’obtenir une pension calculée sur la carrière de salarié de son conjoint décédé. A l’origine, la pension de survie était réservée aux veuves mais, depuis 1984, elle est également applicable aux veufs.

Les périodes prises en compte pour le calcul de la pension de survie et l’allocation de transition sont les mêmes que pour la pension de retraite. Cependant le calcul peut différer de celui d’une pension de retraite.

L’allocation de transition est calculée en grande partie de la même façon que la pension de survie, : sur base de la carrière du conjoint décédé.



Des pensions de survie sont également attribuées aux conjoints survivants des travailleurs des autres régimes de pension. Pour davantage d’information, consultez les sites des institutions concernées :

 

 



  Sitemap
Dernière mise à jour 06/01/2017 | Disclaimer

Ce site utilise des cookies.
Ok, je comprends